Hardwürst : article 3 (FR)

HARDWÜRST, c’est quoi c’te merde ?

Voilà une question audacieuse que tu es en droit de te poser, jeune ivrogne. Car oui, si tu es là c’est que tu es jeune, et si tu es jeune, tu es un poivrot. Je le sais, j’ai moi-même déjà été jeune et je picole parfois en regardant ce site.
Donc, les HardWürst (à prononcer « Hard » comme dans « il me tarde  d’être une actrice de hard » et « Würst » comme dans « Le chien est en feu, dansons donc nu sur son cadavre, Würst »), ce sont de drôles de petites personnalités de toutes les couleurs (sauf le turquoise, car c’est une couleur dégueulasse) et de toutes les formes (uniquement le carré).
A quoi ça sert les HW ? Heu…. Mais c’est joli et super ésthetique ! T’en offre un à ta meuf, elle va faire « Puissant ! J’vais te faire l’amour, tiens. », t’en offre un à ton patron, il hurle direct « Kawaï ! Je démissionne, tiens prends mon poste, mec trop cool ! », t’en offre un à un arbre, il va rien se passé, mais tu es ami de la nature et ça c’est bon esprit.
Qu’en pensent les gens connus et un peu bêtes ?
« HARDWÜRST, j’me suis inspirée d’eux pour mes fringues chelous. » (Lady Gaga – Peintre)
« Je bande souvent mou, mais graçe aux HARDWÜRST, rien n’a changé. » (Mimi Mathy – Naine)
« C’est vachement haut là, je reviens sur Terre pour pécho un HW ! » (Felix Baumgartner – Ouf malade)”
More articles :

2 commentaires

  1. Ping : Hardwürst : article 2 (FR) | Hardwürst

  2. Ping : Hardwürst : article 1 (FR & EN) | Hardwürst

+ Déposer un commentaire